Juillet 2016

P1040854DSCN1095

Petit récit des semaines de navigation du mois de juillet 2016…

Après un petit tour de chauffe, le premier jour à Las Palmas, indispensable aux novices afin de faire connaissance avec le bateau, nous sommes partis le lendemain pour une belle navigation d’une douzaine d’heures vers Tenerife sud. Ce fut une courte escale, puisque nous sommes partis le lendemain matin directement vers La Gomera, notre petit chouchou du moment, un petit joyau de l’archipel à découvrir vite avant l’envahissement de touristes prévus et orchestré par des opérateurs touristiques sans limites. Nous y avons passé quelques jours avec au programme fêtes traditionnelles locales, ballades en montagne et découvertes gastronomiques.. Le vendredi, nous avons à nouveau hissé les voiles vers Tenerife sud afin de déposer nos deux amis. Nous avons, une fois de plus, pu profiter lors de ce séjour de tout ce que la région peut offrir pour ceux qui s’y aventurent en voilier : dauphins accueillants, globicéphales peu farouches, thon frais pêché à la ligne, fêtes familiales et traditionnelles locales.

DSCN0891DSCN0875

Les dix jours suivants, nous sommes allés chercher l’équipage au sud de Gran Canaria, dans le petit port de Mogan, qui jouxte la spectaculaire côté sud ouest de l’île. Nous avons passé trois jours dans le coin, dont une nuit au mouillage, et ensuite nous avons fait route pour Tenerife sud, escale classique sur la route vers La Gomera. Nous avons profité du venturi le plus puissant des îles pour s’envoler à presque 10 nœuds avec trois ris dans la grand voile ! L’escale à Tenerife sud permet de couper la route en deux parties, ce qui nous a permis de ne naviguer que de jour, et de profiter une fois de plus des cétacés et dauphins, en glissant tantôt au moteur tantôt à la voile au gré des effets venturi propres aux reliefs locaux. Ensuite, la Gomera -avec ses plages du sud accueillantes, et ses mouillages rassurants et isolés du reste du monde – nous aura offert une fois de plus un abri idyllique pour profiter à fond de l’été canarien. Après cette parenthèse, nous avons de nouveau mis le cap sur Tenerife sud pour un nouveau changement d’équipage.

DSCN0938

La mission pour le dernier équipage de juillet était de ramener le bateau à son domicile, à savoir Las Palmas de Gran Canaria. Comme nous avions le temps et qu’il y avait du vent, beaucoup même, on a fait le grand tour : Tenerife – La Gomera – La Palma – Gran Canaria, soit 4 îles en dix jours ! L’équipage, bien que débutant en grande partie, voulait gouter à la navigation océanique intense, et c’est ce qu’on a fait ! Après deux navigations sportives entre Tenerife, La Gomera et La Palma, nous avons quand même profité d’une escale splendide à La Palma, chaleureusement accueillis chez Guasi, jeune canarienne qui lance son projet de ferme participative, dans la lignée de la philosophie Ubuntu. L’endroit est splendide, le projet est courageux, et nous sommes déterminés à y retourner et pourquoi pas construire un partenariat…à suivre ! Après la Palma, nous avons navigué en contournant Tenerife par le nord, profitant de ses falaises à pic et de ses paysages époustouflants, pour faire escale à la capitale, Santa Cruz. Ce fut la dernière étape de ce beau parcours qui se termina par une dernière navigation sportive, saluée au départ par les globicéphales, animée par une belle manœuvre d’homme à la mer pour repêcher le baffle malheureusement tombé à l’eau, ainsi que par la pêche d’une splendide daurade coryphène !

DSCN1053DSCN1120

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *